google-site-verification: google10303a8ebed94122.html

LEÇON 9

L’IDENTITÉ EN CHRIST – 1re partie

Andrew Wommack

La deuxième épître aux Corinthiens déclare : « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles ». L’expression « en Christ » est utilisée plus de 300 fois dans le Nouveau Testament, dans le contexte d’une union relationnelle vitale avec Dieu. Lorsque cette union a lieu, l'homme devient une nouvelle créature ou une nouvelle création, selon certaines versions bibliques.
Cela nous amène à une question essentielle indispensable pour comprendre la nouvelle identité en Christ. Ce changement ne se produit pas dans le domaine physique car il n’affecte ni le corps physique ni l'apparence extérieure. Si une personne souffre d’embonpoint avant d’être sauvée, elle en souffrira encore après, à moins qu’elle ne commence un régime. Cette transformation ne concerne pas non plus la partie émotionnelle ou mentale de la personne – ce que les gens ont tendance à identifier comme leur vrai « moi ». Si quelqu'un n'est pas très futé avant d’être sauvé, il ne le sera pas plus après, ses souvenirs et ses pensées restant identiques.
Il existe une troisième partie qui, selon les Écritures, et par élimination, doit bien être celle qui est changée par cette nouvelle union. L'esprit humain. Pour corroborer cette déduction, nous lisons dans 1 Thessaloniciens 5:23 que Paul prie afin « que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entier, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus ! » Ce verset indique que l'être humain est constitué d'un esprit, d'une âme et d'un corps. Le corps est facilement identifiable, c’est la partie visible de l'être, la personne extérieure. Nous sommes tous conscients qu’il existe une partie émotionnelle et mentale de notre être, les Écritures l'appellent l’« âme ». On peut être touché émotionnellement et physiquement aussi par des paroles, de manière positive ou négative. La plupart des gens sont conscients des aspects physiques et psychiques de leur personne, mais selon la Bible, il y a une troisième partie qui est l’esprit.
L’esprit est la partie de l'être humain qui est changée et rendue nouvelle une fois que le salut est reçu. En fait, c’est la partie qui communique la vie. Jacques 2:26 dit : « Car comme le corps sans esprit est mort, ainsi aussi la foi sans les œuvres est morte » (Darby). Nous comprenons ainsi que c’est l’esprit qui communique la vie à notre corps physique. C’est de là que vient notre vie. Dans Genèse 2, lorsque Dieu a crée Adam, il a achevé de former le corps d’Adam puis il lui a insufflé la vie. Le mot « respiration » dans l’hébreu de l’Ancien Testament est exactement le même mot que « souffle », et il est traduit ailleurs par « esprit ». Dieu créa le corps physique et l’âme d’Adam, puis il souffla en lui le souffle de vie pour qu’il devienne une âme vivante. L’esprit est la partie en nous qui donne la vie.
Avant qu’une personne soit sauvée, son esprit est mort. Éphésiens 2:1 déclare : « Et vous qu’il a vivifiés (rendus à la vie), vous étiez morts dans vos infractions et dans vos péchés… » (King James française, les parenthèses ajoutées par l’auteur). Avant notre nouvelle naissance, nous étions « morts » spirituellement bien qu’en vie physiquement. Dans la Bible, la mort ne signifie pas la fin de l’existence. Elle désigne littéralement une séparation. La personne qui meurt physiquement ne cesse pas d’exister. La Bible enseigne qu’elle est immédiatement en présence de Dieu ou en enfer. L’âme et l’esprit continuent de vivre, séparés du corps physique qui, lui, meurt et se décompose.
Dans Genèse 2:17, Dieu dit à l’homme : « Tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras ». Il n’était pas question ici de mort physique mais de mort spirituelle, c’est-à-dire que l’homme allait être séparé de Dieu. L’esprit, la partie que Dieu avait insufflée en l’homme et qui lui donnait la vie et la raison d’être, fut séparé de la vie surnaturelle de Dieu, de sa vie sainte et complète, ce que la Bible désigne par le mot grec zoé, la vie absolue et abondante. Dès lors, l’être humain a commencé à dégénérer. Il fonctionnait toujours mais de manière indépendante et séparée de Dieu. C’est ce qui a engendré tous les problèmes que nous connaissons et tout le stress émotionnel que nous subissons.
Lorsqu’une personne croit au Seigneur, elle reçoit un esprit nouveau, elle naît de nouveau selon les mots de Jésus (Jean 3:5). À la conception, l'être humain reçoit un esprit, une âme et un corps, mais quand il naît de nouveau il reçoit l’Esprit de Christ. Galates 4:6 le confirme : « Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Père ! » Dieu place littéralement son Esprit en nous et nous possédons, dès lors, une vie d’une qualité nouvelle ainsi qu’une nouvelle identité. Ce changement dans notre esprit fait de nous une personne radicalement neuve.
Nous passerons le reste de notre vie chrétienne à assimiler mentalement et émotionnellement l’étendue de ce qui s’est produit dans notre esprit. Autrement dit, un tiers du salut s’accomplit au moment où l’on reçoit Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur, car la transformation éternelle de l’esprit est complète à ce moment-là. En notre esprit, qui est rempli de la présence de Dieu, nous possédons déjà l’amour, la joie et la paix. Il ne souffre d’aucun manque et ne connaît aucune insuffisance. Mais il nous faut maintenant nous approprier cette réalité, d’où la raison de l’étude de la Parole de Dieu qui est si indispensable pour mener une vie chrétienne. Bien que vous soyez une personne refaite à neuf, vous ne vivrez pas différemment tant que vous n’en n’aurez pas la connaissance. La victoire sur les difficultés de la vie arrive lorsque vous puisez dans la Parole, qui est Esprit et vie, que vous découvrez qui vous êtes et ce que Dieu a fait pour vous, et que vous commencez à y croire.
POUR ALLER PLUS LOIN
11. Lisez 1 Corinthiens 6:11. Le verbe « être » est-il conjugué au passé, au présent ou au futur ?
 
12. Lisez 1 Corinthiens 6:11. Lorsque vous êtes né de nouveau, quelles sont les trois choses qui vous sont arrivées ?
 
13. Lisez 1 Corinthiens 6:11. Est-ce au passé, au présent ou au futur ?
 
14. Lisez 1 Corinthiens 6:17. « Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui _______________. »
VERSETS À UTILISER POUR RÉPONDRE
AUX QUESTIONS 
2 CORINTHIENS 5:17 Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.
 
ÉPHÉSIENS 2:1-5 Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, [2] dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. [3] Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres... [4] Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, [5] nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés).
 
1 CORINTHIENS 6:9-11 Ne savez-vous pas que les iniques n’hériteront pas le royaume de Dieu ? Ne soyez pas trompés : ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni efféminés, ni ceux qui abusent d’euxmêmes avec les hommes, [10] ni voleurs, ni convoiteux, ni ivrognes, ni injurieux, ni extorqueurs n’hériteront le royaume de Dieu. [11] Et tels étaient quelques-uns d’entre vous : mais vous êtes lavés, mais vous êtes sanctifiés, mais vous êtes justifiés dans le nom du Seigneur Jésus, et par l’Esprit de notre Dieu (King James française).
 
1 CORINTHIENS 6:17 Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.
RÉPONSES CLÉS
 
1. Lisez 2 Corinthiens 5:17. Si quelqu’un est en Christ, que devient-il ? Une nouvelle création.
 
2. Lisez 2 Corinthiens 5:17. Qu’arrive-t-il aux choses anciennes ? Elles sont passées.
 
3. Lisez 2 Corinthiens 5:17. Quelles choses sont-elles devenues nouvelles ? Toutes choses.
 
4. Lisez Éphésiens 2:1. Dans quel état étiez-vous avant d’être né de nouveau ou rendu à la vie ? J’étais mort dans mes offenses et dans mes péchés.
 
5. Lisez Éphésiens 2:2. Quand vous étiez encore un incroyant, comment viviez-vous ? Je marchais dans les voies du monde, j’obéissais au diable (le prince de la puissance de l’air) et je vivais dans la rébellion.
 
6. Lisez Éphésiens 2:3-5. De quoi Dieu est-il riche ? En miséricorde.
 
7. Lisez Éphésiens 2:4. Pourquoi Dieu est-il si miséricordieux ? À cause de son grand amour pour nous.
 
8. Lisez Éphésiens 2:5. Qu’est-ce que Dieu a fait pour nous alors que nous étions encore morts dans nos offenses et dans nos péchés ? Il nous a rendus à la vie avec Christ.
 
9. Lisez Éphésiens 2:5. Comment Dieu nous a-t-il sauvés ? Par grâce.
 
10. Lisez 1 Corinthiens 6:9-10. Pouvez-vous vous identifier à certains des points de cette liste ? Oui.
 
11. Lisez 1 Corinthiens 6:11. Le verbe être est-il conjugué au passé, au présent ou au futur ? Au passé.
 
12. Lisez 1 Corinthiens 6:11. Lorsque vous êtes né de nouveau, quelles sont les trois choses qui vous sont arrivées ? J'ai été lavé, sanctifié et justifié (rendu juste) devant Dieu.
13. Lisez 1 Corinthiens 6:11. Cela est-il au passé, au présent ou au futur ? Au présent. 14. Lisez 1 Corinthiens 6:17. « Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui _______________. » Un seul esprit.
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
        © 2020 by Eagle eye Production 
Email us  at  faveurradio@gmail.com
We look forward to your prayers and support